arrache-pied (d')


arrache-pied (d')

⇒ARRACHE-PIED (D'), loc. adv.
Fam. Tout de suite et avec un acharnement ininterrompu. Se mettre d'arrache-pied à un ouvrage, travailler d'arrache-pied, lutter d'arrache-pied :
1. J'ai pour deux grands mois de travail d'arrache-pied aux Misérables. Après quoi, je me reposerai dans un autre ouvrage.
HUGO, Correspondance, 1861, p. 361.
2. Là-dessus, pendant quinze jours nous discutâmes d'arrache-pied. Il me disait que j'avais choisi trop précipitamment le désespoir et je lui reprochais de s'accrocher à de vains espoirs : tous les systèmes boitaient. Je les démolissais l'un après l'autre; il cédait sur chacun, mais faisait confiance à la raison humaine.
S. DE BEAUVOIR, Mémoires d'une jeune fille rangée, 1958, p. 244.
Rem. Attesté ds tous les dict. généraux.
PRONONC. : (d') arrache-pied []. LITTRÉ signale que ,,Les gens du peuple disent souvent de rache-pied; ce qui est tout à fait mauvais.``
ÉTYMOL. ET HIST. — 1515 loc. adv. « tout de suite » (COLIN BUCHER, Poésies, 205, Denais d'apr. Delboulle ds R. Hist. litt. Fr., t. 2, p. 261 : D'arrache-pied quand le faucon a pris, Il luy convient vervelles de hault pris); qualifié de ,,bas`` (Ac. 1694) ,,bas et familier`` (Trév. 1704) ,,familier`` (Ac. 1798-1932).
Composé de la prép. de, de la forme verbale arrache (arracher) et de pied (compl. d'obj.); v. aussi A. DARMESTETER, Traité de la formation des mots composés, 1894, p. 234. Le sens premier de cette loc. est peu clair, « sans discontinuer, sans bouger de place, comme si le pied de l'homme avait pris racine et qu'il faille l'arracher du sol » — ou bien « avec un effort soutenu comme celui d'un homme qui arrache un pied d'arbre ».
STAT. — Fréq. abs. littér. :13.

arrache-pied (d') [daʀaʃpje] loc. adv.
ÉTYM. 1515, « tout de suite »; de arracher, et pied.
1 Vx. Sans interruption, sans relâche (comme si le pied avait pris racine).
1 Toussez ici un bon coup ou deux, et en buvez neuf d'arrache-pied.
Rabelais, le Cinquième Livre, Prologue.
2 Mod. Sans désemparer, en soutenant un effort pénible. || Travailler d'arrache-pied.
2 Dans le pays nous luttons d'arrache-pied, nous luttons désespérément contre les progrès, contre le maintien de cet empoisonnement (l'alcoolisme).
Ch. Péguy, Œuvres compl., t. XII, p. 9 à 15.
CONTR. V. Intermittence (par), intervalle (par), temps (de temps à autre).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • arrache-pied — (d ) (da ra che pié) loc. adv. Sans interruption, sans discontinuer. Il a travaillé six heures d arrache pied. REMARQUE    Les gens du peuple disent souvent de rache pied ; ce qui est tout à fait mauvais. HISTORIQUE    XVIe s. •   Toussez icy ung …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • arrache-pied — (d ) [ daraʃpje ] loc. adv. • 1515; de arracher et pied 1 ♦ Vx Sans interruption. 2 ♦ Mod. Sans désemparer, en soutenant un effort pénible. « nous luttons d arrache pied, nous luttons désespérément contre les progrès » (Péguy). arrache pied (d ) …   Encyclopédie Universelle

  • arrache-pied\ d' — arrache pied (d ) [ daraʃpje ] loc. adv. • 1515; de arracher et pied 1 ♦ Vx Sans interruption. 2 ♦ Mod. Sans désemparer, en soutenant un effort pénible. « nous luttons d arrache pied, nous luttons désespérément contre les progrès » (Péguy) …   Encyclopédie Universelle

  • arrache-pied — (D ), ladv., avec acharnement sans interruption : d arash pi (Albanais.001) ; ma de sôme <comme des bêtes de somme> (Arvillard), mè d sôme. E. : Acharné …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • d'arrache-pied — arrache pied (d ) (da ra che pié) loc. adv. Sans interruption, sans discontinuer. Il a travaillé six heures d arrache pied. REMARQUE    Les gens du peuple disent souvent de rache pied ; ce qui est tout à fait mauvais. HISTORIQUE    XVIe s.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • d'arrache-pied — I. d Arrache pied. adv. Tout d une suite, sans intermission. Je l ay attendu trois heures d arrache pied. il a travaillé deux jours d arrache pied. Il est bas. II. D arrache pied. Façon de parler adverb. Tout d une suite, sans intermission, sans… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • d'arrache-pied — ● d arrache pied adverbe Avec acharnement : Discuter d arrache pied. ● d arrache pied (difficultés) adverbe Orthographe Avec un trait d union. ● d arrache pied (synonymes) adverbe Avec acharnement Contraires …   Encyclopédie Universelle

  • PIED — Le pied, ou extrémité libre du membre inférieur, présente chez l’homme une disposition unique. Certes, une analyse superficielle risquerait de le considérer comme une structure en régression. Le pied est, en effet, un assemblage d’éléments osseux …   Encyclopédie Universelle

  • pied — (pié. Le d ne se lie guère que dans : mettre pied à terre, dites pié ta terre ; tenir pied à boule, dites pié ta boule ; armé de pied en cap, dites piétan kap ; mais, du temps de Chifflet, Gramm. p. 213, la prescription de ne jamais prononcer le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PIED — s. m. La partie du corps de l homme, qui est jointe à l extrémité de la jambe, et qui lui sert à se soutenir et à marcher. Pied droit. Pied gauche. Les doigts du pied. Les ongles du pied. Le cou de pied. La cheville du pied. La plante des pieds.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.